Sauter le menu et passer au contenu principal

"Le dépistage a permis de détecter mon cancer du col de l’utérus au stade précoce"

"Le dépistage a permis de détecter mon cancer du col de l’utérus au stade précoce"

Tuesday, January 10, 2023

 

Faites la connaissance de Tanya et de Kyanna, un duo mère-fille qui veut vous transmettre ce message important : passer régulièrement un test de dépistage du cancer du col de l’utérus (test Pap) pourrait vous sauver la vie.

Tanya a passé un test Pap régulier qui a révélé la présence de cellules anormales. Elle a dû ensuite passer des tests Pap plus fréquemment pour surveiller tout changement. Peu après, les tests ont révélé la présence de cellules anormales de haut grade et elle a reçu un diagnostic de cancer du col de l’utérus. « Mon médecin de famille m’a appelée presque immédiatement avec mes résultats et j’ai vu un obstétricien/gynécologue peu de temps après. Tout a procédé très rapidement, allant des IRM aux tomodensitométries en passant par les biopsies et finalement par un traitement. Chaque personne qui a joué un rôle dans mon parcours a été vraiment chaleureuse, je me suis vraiment sentie très bien soignée », indique Tanya.

Après avoir vu ce que ma mère a vécu, Kyanna comprend maintenant l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus et participe elle-même au programme de dépistage. « Il a été difficile d’apprendre que ma mère avait le cancer du col de l’utérus et cela m’a causé un choc terrible, affirme Kyanna. Je ne croyais pas que cela pourrait arriver, on ne pense jamais que cela peut arriver à sa propre mère, mais c’est bel et bien arrivé. Mon conseil est de ne jamais penser que vous êtes trop jeune ou trop vieille pour le cancer – passez un test de dépistage. Vous aurez ainsi plus d’options de traitement. »

Le Programme ontarien de dépistage du cancer du col de l’utérus recommande à toute personne ayant un col de l’utérus, qui est âgée de 25 à 69 ans et qui a déjà été sexuellement active de se soumettre à un test Pap tous les trois ans.

Pour obtenir plus de renseignements sur ce test important, parlez à votre médecin de famille ou infirmier(-ère) pratitien(ne) au sujet du dépistage du cancer du col de l’utérus ou visitez bit.ly/3W0CYsI